le site de paul oraison

Accueil > Société 2.0 > Ecriture automatique

Ecriture automatique

lundi 28 février 2011

La curation du web réinvente la fonction de rédacteur en chef : celui qui met de l’ordre et, au mieux, de la qualité dans les velléités de publication des simples rédacteurs et autres e-graphomanes compulsifs. Rédaction en chef, mais sans chef, bien entendu. Les chefs - horresco referens - ça craint dans l’hypersphère. La curation, en définitive, c’est donc un peu comme la purée : une brandade de morue sans morue.

Chez Google, du reste, la qualité ne requiert même plus de rédacteur (sans parler de chef, dans une entreprise qui ne veut connaître que des amis). Enfin pas tout à fait : il faut bien un rédacteur pour bidouiller l’algorithme, non ? Quoique...


Voir en ligne : Et des scoopit too, me too, ouah ! (musique de Sacha Distel)