le site de paul oraison

Accueil > Archives > Homme machine

Homme machine

jeudi 3 juillet 2008

Un " nouveau Moyen Age ", high tech, où la tribalisation des sujets s’accommode d’une mondialisation des objets, un village planétaire où le latin des clercs serait remplacé par le basic english des managers, la chrétienté par le tissu des réseaux techniques, où les icônes se détachent encore mal de la prolifération des images, où le lien politique prend la forme - néoféodale ? - de réseaux d’entreprises ?

La Grèce, Rome, le Moyen Age, la Renaissance, les Grandes Découvertes, les Lumières, les Trente Glorieuses, l’Internet, tout cela pour aboutir à cette proposition d’un adepte de l’intelligence artificielle : " nous devrions peut-être cesser de voir les machines comme des outils et commencer à les envisager comme des descendants… ".

Descendre du singe pour engendrer des machines, à l’évidence, c’est un beau destin qui nous échoît !