le site de paul oraison

Accueil > e-commerce > e-commerce : l’Europe mieux que les Etats-Unis

e-commerce : l’Europe mieux que les Etats-Unis

vendredi 4 mars 2011, par Paul Oraison

C’est surprenant, mais les chiffres le disent clairement : l’e-commerce européen (UE) dépasse en chiffre d’affaires celui des Etats-Unis, que ce soit en chiffre d’affaires (depuis 2008 ou 2010 selon les sources) : plus de 200 milliards d’euros contre 140 aux Etats-Unis. Et la croissance est plus forte en Europe, ce qui devrait aggraver l’écart. Plus : l’Europe dépasse également les Etats-Unis en pourcentage de l’e-commerce par rapport au commerce de détail.

Pourquoi, comment est-ce possible ?

Généralement, on présente la diversité européenne comme un obstacle aux échanges transfrontières, notamment pour l’e-commerce : obstacles linguistiques et culturels au marketing global, hétérogénéité des systèmes de paiement, fragmentation logistique, réglementations hétérogènes en matière de litiges, etc.

Cela admis, la diversité est sans doute bien davantage un facteur de dynamisme. L’échange se nourrit de différences dont l’Europe est (reste) féconde : vingt-sept nations, quelque trois cent cinquante régions et d’innombrables communautés, natives ou pas (migrants), réelles ou virtuelles.

En particulier, l’Europe compte de nombreux petits pays prospères dont la consommation transfrontière est très importante et qui constituent autant d’opportunités pour l’e-commerce. Là encore, small is beautiful, du moins dans une économie ouverte, et à condition que la finance globale ne vienne produire ses ravages.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message