le site de paul oraison

Accueil > Archives > Nouvelles : cradok et autres signaux faibles

Archives

Nouvelles : cradok et autres signaux faibles

mercredi 23 février 2005, par Paul Soriano

L’école des anals : Crad’Expo à la Cité des sciences

Rien de plus passionnant ni de plus accessible que la science quand elle est présentée par de vrais pédagogues, loin des habituels discours... indigestes.

Crottes de nez, pets, rots... Jusqu’au 8 mai 2005, cette exposition de la Cité des sciences et de l’industrie (sic) s’adresse en priorité aux enfants de 5 à 12 ans. Le clou du spectacle est le « toboggan de la bouffe », une maquette du système digestif qui offre aux enfants le privilège de pénétrer dans une bouche géante pour un parcours viscéralement instructif : ils rampent dans l’oesophage, débouchent dans l’estomac et traversent l’intestin pour sortir par l’anus. Autres sujets tout aussi chiantifiques : les crottes de nez, la morve, le vomi, les odeurs de dessous-de-bras, d’anus, de bouche et de pied... Multimédia en plus ! Un journaliste conclut : « le connais-toi toi-même de Socrate prend ici tout son sens ». On allait le dire...

Et pour ceux qui nourriraient des doutes, rendez vous sur le site


Crying Body

Jan Fabre dépèce les poncifs d’un monde sans foi ni loi.

Au Théâtre de la Ville, à Paris, le chorégraphe flamand présente avec sa violence coutumière, "The Crying Body", une pièce très politique. (sic).
Pour charger, il charge, Jan Fabre ! La religion, la politique, la morale, l’artiste flamand les attaque à la hache dans sa pièce The Crying Body, présentée au Théâtre de la Ville, à Paris, jusqu’au 27 novembre.
Dans un grand rire cruel et goguenard, il en dépèce les hypocrites apparences jusqu’à ne plus laisser sur scène que les enveloppes exsangues des poncifs qui vissent la société tant bien que mal.
Pas question de faire semblant de rester droit et digne chez Jan Fabre, qui préfère les gens nus et à quatre pattes dans l’authenticité de leur animalité.
Que ceux qui ne se reconnaissent pas dans les êtres suant, bavant, jouissant, de Jan Fabre, osent lever le doigt. (Le Monde, daté du 26/11/04).


Croisement dangereux

« Premier cas de "vache folle" identifié chez une chèvre ». Sic. Le Monde, 29/10/04.

Une vache folle au point de se prendre pour une chèvre, à moins que ce soit l’inverse ?.


Gens normaux

« Tous » un mensuel sur les gens normaux espère diffuser 150 000 exemplaires. (lu dans la presse, janvier 2004).
0,25%, ça paraît beaucoup.


Le monde comme illusion informatique

Deux Britanniques, le physicien Martin Rees et le mathématicien John Barrow, « à terme on pourrait imaginer des ordinateurs qui seront capables de simuler des mondes peut-être aussi compliqués que celui dans lequel nous pensons vivre... On sait que des sociétés disposant d’une puissance informatique beaucoup plus élevée que la nôtre pourraient simuler non seulement le climat ou la formation des galaxies, comme nous le faisons, mais aussi l’apparition de galaxies... en intégrant les lois de la biochimie aux simulations astronomiques, elles seraient capables d’observer l’évolution de la vie et de la conscience... Il existe peut-être déjà un Grand Programmateur pouvant intervenir à volonté ».
Guy Baret fait gentiment observer que d’autres avaient, bien auparavant et sans rien connaître à l’informatique, formulé l’hypothèse et même donné un nom au Grand Programmateur : Dieu. (Le Figaro, 26/11/04).


Bornes again

Des bornes interactives d’orientation dans les cimetières. La première a été installée dans le cimetière de Saint-André-La-Roche (Alpes-Maritimes). L’invention a été présentée au Salon des maires de Paris. Cela facilite le travail des fleuristes qui viennent y déposer leurs commandes. « Traitée antigraffiti... jouant la transparence... écran muni d’une protection antivandalisme... reliée par alarme au service de sécurité de la municipalité... ». On imagine sans peine les usages pratiques et commerciaux. (Le Figaro, 22-23/05/04).


La maison qui tue

Greenpeace a passé l’aspirateur dans 58 foyers européens (dont ceux de Noël Mamère et d’autres personnalités) : on a retrouvé de nombreuses substances toxiques, dans les tapis, les rideaux, les jouets, les téléviseurs, les peintures et les produits cosmétiques. Le syndrôme MCS (Multiple chemical sensitivity) n’est pas encore reconnu en France (Le Figaro, 28/10/03).


Rêves de chien

« Les Japonais ont inventé la machine à rêver ». La société Takara avait déjà inventé le Bowlingual, qui traduit les aboiements du chien en langage humain. Le Yumeni Kobo (l’atelier des rêves) est vendu 140$, « ce qui est cher pour obtenir artificiellement ce que l’on a naturellement » (Guy Baret, in Le Figaro du 16/01/04). Wouah !


Mon nom est Personne

Après la publication du rapport B. sur les discriminations à l’embauche, le débat est lancé...
Une députée a fait adopter hier par la commission des affaires sociales de l’Assemblée un amendement qui vise à imposer, dans les entreprises de plus de 250 salariés, le curriculum vitae (CV) anonyme. Dans ces entreprises, les CV ne seront plus manuscrits, mais « rédigés de manière dactylographiée ». Ils ne « comporteront plus ni le nom, ni le sexe, ni l’âge, ni la nationalité du candidat » et ne seront pas « accompagnés d’une photo ». (Lu dans la presse, le 25/11/04)